24 avril 2007

Bravo ce matin à Sheryl Crow qui défend l’environnement dans ses moindres recoins…






Et même dans le petit coin. Car disons-le tout de go, ce combat de la chanteuse américaine va rentrer dans les annales de la cause environnementale. En effet, Sheryl Crow est en train de militer pour la limitation de l’usage du ... papier toilette. C’est ce qu’elle a fait savoir sur son blog perso. Sa proposition, elle est toute simple, limiter la consommation de papier toilette à une petite feuille par visite. Consciente que sa proposition est révolutionnaire et risque de toucher aux valeurs fondamentales de la société de consommation, Sheryl Crow argumente : « Je ne veux pas priver les Américains de leurs droits sacrés » affirme-t-elle « Mais je pense que nous sommes des gens suffisamment investis pour nous adapter à une seule feuille par toilette ». Sheryl Crow est malgré tout magnanime puisqu’elle autorise deux ou trois feuilles pour les situations critiques. Voilà, Sheryl Crow s’investit donc plus que jamais à la base de la défense de l’environnement. C’est pas neuf… Elle vient notamment de terminer une tournée sur les campus universitaires américains justement pour sensibiliser les jeunes à la protection de la planète. Et cela en compagnie d’une militante écologiste, Laurie David. La sauvegarde de notre bonne vieille terre passe notamment par la protection des arbres et donc par la réduction de notre consommation de papier toilette…

C’est qu’il est temps de se magner l’arrière train. Savez vous que selon le WWF (vous voyez, l’organisation écologiste au Panda ?), les toilettes engloutiraient 270 mille arbres par jour. Vous imaginez, en tirant la chasse au quotidien, vous participer à un arbricide révoltant… Je prends ma calculette, 270 mille fois 365, ça fait 98 milliards d’arbres par an. Vous imaginez combien de fois vous faites pleurer Idefix avec un crime pareil. Pas bien. Au Canada, j’ai vu que Greenpeace s’insurgeait aussi contre cette déforestation massive destinée à nous donner du confort dans l’hygiène. On serait en train de transformer la foret boréale en papier toilette pour l’Europe. Avec des conséquences terribles, ainsi, affirme Greenpeace, on délogerait des troupeaux de caribous dans les forêts canadiennes pour fabriquer du papier jetable… Voilà, le drame… J’espère que tous ceux qui me lisent auront une pensée émue pour tous ces caribous déboussolés lorsqu'ils iront à cet endroit où même le roi va seul. D’où, ce conseil de Greenpeace : utiliser du papier toilette recyclé. Pour le Canada, on estime que si chaque ménage remplace un rouleau normal par un rouleau de papier recyclé, on sauve 47.962 arbres. Ah, maudit! Maudit soit le jour au Joseph Cayetty s’est mis en tête en 1857 de lancer la fabrication industrielle de papier toilette… Bon pour revenir à Sheryl Crow… Une précision… L’info de la seule feuille à utiliser, elle a été répercutée partout ces dernières heures. Et cela au départ d’une dépêche de l’agence de presse AFP. Agence qui s’est faite bernée… Ce matin, sur le site internet de Sheryl Crow, on peut lire cette phrase « And by the way guys, the toilet paper thing… i twas a joke ». A propos les amis, l’histoire du papier toilette, c’était une blague… Bien vu, et ça vaut un vrai bravo. Grâce à cette farce, je pense bien que Sheryl Crow nous a malgré tout fait réfléchir ce matin sur un geste quotidien et anodin qu’on pourrait aménager pour préserver l’environnement. Et si la technique de Sheryl Crow ne vous convainc pas, pensez aux cariboux…



http://www.sherylcrow.com/news.aspx?nid=7813

http://www.avmaroc.com/actualite/environnement-a79606.html

1 Comments:

At 6:31 AM, Anonymous Chéri Croipa said...

Les annales de la cause environnementale causent des désagréments à l'environnement anal ... Bravo? Vraiment? Et l'hygiène dans tout ça? Y a bien les toilettes arabes avec la stritchette au milieu du pot mais j'ai jamais testé la commodité!

Tant pis pour la forêt : j'aime la douceur de la triple épaisseur de mon papier molletonné.

Et n'oubliez pas de vous laver les mains!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home