29 mars 2007

Zéro ce matin à un chauffeur de bus aux narines trop sensibles…



Franchement, c’est un scandale. Je suis allé voir ce matin, un reportage sur CTV, une télévision canadienne. Un reportage terrible sur les déboires d’une jeune femme de 25 ans. Soumise à une véritable persécution. « J’ai été humiliée et mise dans l’embarras face aux autres passagers ». Et on la comprends cette pauvre Nathalie Kuhn… Elle s’est faite expulsée à deux reprises de l’autobus numéro 137 à Calgary. Et sans ménagement. Une des deux fois, elle a été déposée sur la berme centrale d’une chaussée hyper-fréquentée. Mais pourquoi tant de haine ? Pourquoi ?
Et bien à cause de l’odeur. Les fragrances libérées par notre pauvre Nathalie n’était pas au goût du chauffeur de bus. Et n’allez pas croire que Natalie sentait la rage, la fricassée d’oignons revenus sous les aisselles ou encore la crevettes grise oubliée dans une vieille chaussure pourrie. Pas du tout. Natalie est même du genre un peu coquette. C’est son parfum qui posait problème… Trop puissant… Au point d’incommoder le chauffeur qui, dérangé par l’odeur, a déclaré : « Etant donné la quantité excessive de parfum porté par cette passagère, nous n’irons nulle part »…
Natalie, elle, ne comprend pas. Deux petits coups de spray, tout bêtement, comme tous les matins. Et ce sont ces deux pssshiits-psshiits qui mettent en émoi la ligne 135 de Calgary.

Je m’excuse de faire de la pub (ou de l’anti-pub dans le cas présent). Le parfum mis en cause, c’est « very Irresistible de Givenchy ». J’ai été faire un tour sur le net pour voir ce qu’on en dit de ce parfum… « Une fragrance éclatante, pétillante et infiniment féminine parce qu’on rêve d’être irrésistible », « Un parfum fait pour séduire et étonner avec tous les qualités d’une rose », « une combinaison unique d’élégance à la française et de spontanéité à l’américaine »… Bref pas de quoi irriter le mufle d’un chauffeur de bus canadien…

L’histoire a l’air un peu légère comme ça, mais l’affaire fait grand bruit. Les autorités municipales ont été mises au parfum et elles se sont emparées du dossier, le porte parole de la ville a même estimé que cette affaire était une priorité. Selon lui, aucune loi ne permet d’expulser quelqu’un du bus parce qu’il porte un parfum jugé trop puissant… Notez qu’il y a déjà un début de solution… Désormais, Natalie peut monter dans le bus de la ligne 137, mais elle est obligée de se mettre à l’arrière. Je vous dis pas la honte. On a déjà vu des chauffeurs de bus qui ne savaient pas sentir leur passager, mais à ce point-là, c’est quand même du jamais vu. Pour justifier sa conduite, le chauffeur a affirmé que l’odeur du « Very Irrésistible » aggravait ses allergies… D’autres voient dans cet accès de mauvais humeur, un geste syndical, c’est vrai que le jour du premier incident, c’est à dire vendredi, le personnel roulant avait décidé d’entamer une grève du zèle… Cette histoire de parfum, très médiatisée au Canada, n’aurait fait qu’empester d’avantage le climat social tendu…

7 Comments:

At 7:47 AM, Blogger Carlos said...

thegreenvoid.blogspot.com

 
At 4:03 PM, Blogger Carole said...

Je viens de lire cet article. Mais ou allons-nous ? Apparement se serait sous couvert d'une grève.
Étant française d'origine et vivant au Canada je suis adepte des parfums.
Malheureusement je ne peux en mettre pendant mes journée de travail car je suis thérapeute en milieu de la santé. Mais qu'on vienne pas me dire en dehors de cela que mon parfum dérange !!!
Préfèraient-t-il l'odeur des dessous de bras :P
je suis ironique mais tout de même c'est effrayant de lire des inepties pareil. Merci pour ton bel artible je l'ai mit en lien sur mon blog.

 
At 4:48 PM, Anonymous chérie said...

Très interessant ton article. J'avais vu ça sur yahoo news et je trouvais ça incroyable. Tes jeux de mots sont sympas.

 
At 4:51 PM, Anonymous chérie said...

Très interessant ton billet. J'ai vu ça sur yahoo news ce matin et j'ai halluciné. Snif, dire que j'ai un échantillon de ce parfum.

 
At 5:27 PM, Blogger TDupiereux said...

Merci à Carole et Chérie pour leurs encouragements parfumés.

 
At 4:01 AM, Blogger Carole said...

Que toutes les filles, et les gars qui lisent le blog se parfume et prennent le bus ensuite lol
Non mais hé ho ! :P

@+
Carole

 
At 8:57 AM, Anonymous Anonyme said...

Super! Merci pour le conseil. Dorénavant je me parfume comme cette Canadienne :je voulais taper dans l'oeil au chauffeur de ma ligne... lui taperai pê dans le nez mais au moins il me remarquera. (La violence odorante est-elle légiférée?).Tant pis pour les grèves... z'attendent que ça les Teciens

 

Enregistrer un commentaire

<< Home