07 novembre 2006

Bravo ce matin à un de mes informateurs privilégiés qui m’a offert un peu de détente, hier matin…

"On ne dit pas un enfoiré, mais une année de perdue"
"On ne dit pas mon corridor, mais mon corps se repose"
"On ne dit pas un ouvre-boîte, mais un portier de night-club".

Bon j'arrête là... on va dire que je prends du plaisir à raconter ces fariboles...

1 Comments:

At 8:50 AM, Blogger Fouine said...

Mais je les trouve très drôles moi ces fariboles...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home